Tous les articles de Jennifer Viard

TERRE APIANE…

L’association Terre Apiane réunit, autour des vignerons et producteurs de Vic la Gardiole et de Mireval, tous ceux qui souhaitent préserver et faire vivre un patrimoine, en particulier viticole, présent depuis 2 500 ans. Grâce à nos évènements festifs et culturels (circuits de découverte, initiations à la dégustation des muscats, visites commentées des vieux bourgs) nous vous invitons à partager ce patrimoine unique au rythme des saisons de la vigne et du vin.
titre-header-apiane
1
Texte, photos et illustrations fournis par l’association.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

COUNTRY VIC DANCERS…

COUNTRY VIC DANCERS

Vous recherchez une ambiance conviviale ?, une danse accessible à tous. Vous aimez danser et vous n’avez pas de partenaire? Vous souhaitez apprendre et progresser tout en vous amusant ?
Alors…venez découvrir la « COUNTRY LINE DANCE » (Danse en ligne).
La Danse Country & Line DANCE est conviviale et accessible à tous. Elle vous entraîne sur des rythmes variés, passant par le cha cha cha, la valse, le ’’Rock’’ et allant jusqu’au musiques « actuelles ». Une danse qui évolue avec son temps…
Afin de mieux nous connaitre, nous vous invitons à nous rejoindre sur notre site : countryvicdancers.e-monsite.com
Nos cours sont dispensés par notre animatrice Frédérique :
– Diplômée par la fédération Française de danse.
– Vice Championne du monde (section danse country niveau INTERMEDIAIRE) à Blackpool en aout 2013.

Cours de la saison 2014-2015 à la Salle des fêtes de Vic la Gardiole
– Débutants : 18h30-19h30
– Novices : 19h30-20h30
– Intermédiaires : 20h30-21h30

Plus d’infos :

– Mail : countryvicdancers@free.fr

– Site : countryvicdancers.e-monsite.com

Texte, photos et illustrations fournis par l’association

Fête des Association 2014 003 JPEG

Recensement citoyen et militaire

Tout Français doit spontanément se faire recenser auprès de sa mairie (ou du consulat s’il habite à l’étranger). Cette formalité est obligatoire pour pouvoir se présenter aux concours et examens publics.

image1recensement

Qui est concerné ?

Tout jeune Français ayant atteint l’âge de 16 ans.

Qui doit faire la démarche?

Si le jeune est mineur, il peut faire la démarche seul ou se faire représenter par l’un de ses parents.

Si le jeune est majeur, il doit faire la démarche seul.

Où se faire recenser ?

La démarche s’effectue en se rendant à la mairie du domicile.

Que faut-il déclarer ?

Lors du recensement, il convient de faire une déclaration sur laquelle sont indiqués les informations suivantes :

– son nom (nom de famille et éventuellement nom d’usage),

– ses prénoms,

– sa date et son lieu de naissance,

– les mêmes éléments concernant ses parents,

– l’adresse de son domicile,

– sa situation familiale, scolaire, universitaire ou professionnelle.

Quelles pièces fournir ?

– une pièce d’identité justifiant de la nationalité française (carte nationale d’identité ou passeport, par exemple)

– un livret de famille à jour

– un justificatif de domicile.

Quand se faire recenser ?

Les jeunes Français de naissance doivent se faire recenser entre le jour de leurs 16 ans et le dernier jour du 3ème mois qui suit celui de l’anniversaire.

Les jeunes devenus Français entre 16 et 25 ans doivent se faire recenser dans le mois qui suit la date d’acquisition de la nationalité française.

Les jeunes qui auraient pu répudier ou décliner la nationalité française, mais qui ne l’ont pas fait, doivent se faire recenser dans le mois qui suit leurs 19 ans.

Régularisation

Si les délais ont été dépassés, il est toutefois possible de régulariser sa situation jusqu’à l’âge de 25 ans en procédant de la même manière que pour un recensement classique.

Quels sont les effets du recensement ?

À la suite du recensement, la mairie délivre une attestation de recensement. Cette attestation est notamment nécessaire pour se présenter aux examens et concours publics (dont le permis de conduire) avant l’âge de 25 ans.

La mairie ne délivre pas de duplicata. Cette attestation doit donc être conservée soigneusement.

En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif de recensement au centre du service national dont vous dépendez.

À noter : la remise de l’attestation est souvent accompagnée d’une brochure d’information sur le service national.

Suite du recensement

Le recensement permet à l’administration de convoquer le jeune pour qu’il effectue la journée défense et citoyenneté.  

Après le recensement, il est donc nécessaire d’informer les autorités militaires de tout changement de situation.

Le recensement permet également l’inscription d’office du jeune sur les listes électorales à ses 18 ans, ainsi que son invitation éventuelle à une cérémonie de citoyenneté.

À savoir : si le jeune est atteint d’un handicap, et qu’il souhaite être dispensé de la journée défense et citoyenneté , il peut présenter dès le recensement sa carte d’invalidité.

Défaut de recensement

En cas d’absence de recensement dans les délais, l’irrégularité est sanctionnée par le fait :

  • de ne pas pouvoir participer à la journée défense et citoyenneté,
  • de ne pas être inscrit sur les listes électorales dès 18 ans,
  • de ne pouvoir passer aucun concours ou examen d’État (bac ou permis de conduire par exemple) avant l’âge de 25 ans.

 

Pour plus d’infos, www.defense.gouv.fr/jdc

lettre_recensement_plus_flyer

LE CHANTIER JEUNE

Chantier Jeunes - Août 2014 (2)

ARTICLE MIDI LIBRE du 28/10/14

 

Des ados Vicois impliqués dans l’organisation de leurs vacances

Des ados vicois impliqués dans l'organisation de leurs vacances
Des ados du village qui se bougent pendant les vacances

Pendant ces vacances scolaires, un groupe de jeunes adolescents s’est mis au travail, dans le cadre d’un chantier jeune.

Ce chantier jeune avait débuté durant l’été. Il a consisté à réunir un groupe d’adolescents pour s’investir sur le territoire de la commune, avec une semaine dédiée à la rénovation du terrain de bicross, et à la réfection des joints des pavés de la Grand’rue, avec la précieuse aide des services techniques municipaux. 

 

Après ces travaux manuels, le groupe de jeunes s’est retrouvé, toute la première semaine des vacances de la Toussaint pour préparer leur futur mini-camp. « L’idée principale est de les rendre acteurs de leurs vacances en prenant contact avec les prestataires, en demandant des devis et en négociant pour  réaliser ce projet pédagogique » souligne leur animateur. Une manière de découvrir le monde du travail et en particulier le métier d’animateur.

Didier Estève

Un carnaval ensoleillé…

 

Le 23 avril 2014, l’école maternelle de Vic la Gardiole organisait son carnaval. Couleurs, sourires, rires, chants, musique… un moment inoubliable pour nos petits vicois.

IMG_5717 IMG_5733 IMG_5738 IMG_5779 IMG_5791

Rentrée 2014 pour les maternelles…

 

Les vacances sont bel et bien terminées et Septembre a sonné l’heure de retrouver pour certains, et de découvrir pour d’autres, les bancs de l’école.

Ce sont donc 105 enfants vicois qui ont intégré l’école maternelle, avec une rentrée échelonnée sur deux jours pour les plus petits.

Passé les quelques jours d’adaptation et des incontournables pleurs liés à la première séparation, la rentrée s’est très bien déroulée, sans grand changement dans l’école.

L’équipe enseignante reste stable. L’équipe des Atsem intègre Mme Sandrine Taillades, dans la classe des petits, en remplacement de Julie Rico-Couderioux (congé maternité).

La réforme des rythmes scolaires ayant été mise en place l’an dernier, les horaires restent inchangés.

Les projets de la chorale, des spectacles de la Scène Nationale, de la piscine pour les grands (uniquement), les fêtes de Noël, du carnaval et des écoles (commune avec l’école élémentaire) seront reconduits. La proximité de la crèche permettra certainement de repenser et d’enrichir la liaison école maternelle-crèche. Toutes les classes bénéficieront de sorties qui seront programmées par les enseignantes au cours de l’année et des divers projets mis en place.

 

                                                                                                                             La directrice

                                                                                                                             Marie-Françoise Vaïsse

 

Rentrtée des classes 5

 

Il était une fois Vic…

« A Vic la Gardiole, la nature est notre vrai domaine »

Vic la Gardiole, village languedocien posé sur un promontoire rocheux (Altitude moyenne : 10 mètres), est entouré d’étangs et de lagunes. Dénommé autrefois Vic les Etangs, le village doit son nom actuel à son rattachement aux terres cultivables du Bassin Versant du Massif de la Gardiole.
 
Le Bois des Aresquiers

L’Étang de Vic, espace naturel protégé.

1967 : 528 habitants . Un village héraultais dévoué à la viticulture
De nos jours, 3000 habitants, mais moins de 15% du territoire urbanisé.
La Plage des Aresquiers en 1967
« Les jardins
de la Robine »
Habitat résidentiel en zone touristique
L’étang d’Ingril
 

Avant 1970, les bergers participaient à la gestion des patures.

Aujourd’hui, ce type d’élevage a disparu de notre paysage.

  Hier terrois viticole, de nos jours, partagé avec le maraichage.
 Vic et ses domaines agricoles.
  Paturage de chevaux camarguais sur les prés salés.

 

Présentation du centre bourg

 

Le centre bourg est constitué de petites ruelles plus à vocation piétonne que carrossable malgré la présence de véhicules.
Son axe principal ; « Grand rue » oriente le visiteur en fond de perspective sur son église classée du XII siècle, Sainte Léocadie. (Alt NGF 10 M)
Vers l’axe Sud / Sud-Est l’espace naturel lagunaire domine.
Sur l’axe Nord / Nord-Ouest l’urbanisation développée depuis les années 70 se caractérise par des lotissements dont les parcelles de + de 400M2 font suite au centre bourg.
Des années 1980 à 1990, d’autres lotissements verront le jour sur un parcellaire plus restreint (- de 400 M2), puis jusqu’aux années 2000 la construction de 5 résidences initialement à vocation touristique achèveront le programme d’urbanisme de Vic-la-Gardiole.
Depuis mars 2001, la municipalité se consacre à la rénovation des infrastructures et la préservation de son espace naturel et agricole.
Le boulevard de la Fontaine, devenu boulevard des Aresquiers, ou le charme d’un centre bourg languedocien
Vision nocturne du boulevard des Aresquiers
 

 

  Lorsque la pierre calcaire participe à l’éclat du patrimoine

 L’Eglise Sainte Léocadie

Entrée du village, côté Villeneuve
 

 

L’équipe technique municipale présente ses 2 hectares de réalisations paysagères antérieures à 2008.
 

AVANT 2001

 

Le calvaire 40 M2 (1970):
Cimetière vieux et cimetière neuf  2000 M2 (1947/1977)
Stade de football  6000 M2  (1981)
Espace des lauriers roses rue du château 200 M2  (1984)
le Monument aux morts :25 M2 (1990)
Espaces du Boulevard  2500 M2 (1990)
Placette rue des Flamants  60 M2 (1991)
Espace de l’ancre  110M2 (1994)
Espace du château d’eau  300 M2 (1997)
Placette du puits  70M2 (1999)
Espace paysager Ecole Maternelle 672 M2 (1999)
L’avenue de la mission  290 M2 (1999)
Angle la Mission/Sarcelles 66 M2 (1999)
Parkings Lou Félibre  480 M2 (1999)

 

 

ENTRE 2001 ET 2008

Espace les Milans 1010 M2  (2000 et 2003)
Angle rue du Moulin à huile 18 M2 (2001)
Espace naturel de la rue du Puits vieux  165 M2(2001)
Placette rue des jardins  230 M2 (2002)
Placette  rue de la Mairie  60 M2 (2002)
Espace rue du château  140M2 (2002)
Talus de la Robine  230 M2 (2002)
Talus du cimetière 140 M2 (2002)
Placette rue des Mouettes 184 M2 (2002)
Placette et passage Moulin à huile n°1  320 M2 (2003)
Placette et passage Moulin à huile N°2  280M2 (2003)
Aménagement du passage du Stade  260 M2 (2004)
Parkings du pigeonnier  250 M2 (2004)
Placette des Sarcelles  2500 M2 (2004/2005)
Aménagement du piéton du Bd des Aresquiers 150 M2 (2006)
Jardinières rue Laval et rue des Cresses 40 M2 (2006)
Passage Flamants/sarcelles 500 M2 (2007)
Parkings Flamants et jardinières Hérons 150 M2 (2007)

 

 Vic et la protection de son environnement
Sélection de mélanges pour pelouses adaptés au climat
Plantation de végétaux méditerranéens
Adaptation des espèces en fonction des volumes disponibles
Maîtrise de l’arrosage par paillage et arrosage localisé
Essais IN SITU des différentes techniques et comparaisons des résultats
Réalisation de l’entretien et des créations par les équipes municipales
Investissements d’équipements techniques de type professionnel
Réduction des apports d’arrosage, réduction des pesticides, utilisation et diversité des essences méditerranéennes
Aménagement des zones piétonnes

 

 

Passerelle piétonne avant 1970, franchissant le canal du Bas Rhône à Sète

La plage est aujourd’hui desservie par le pont des Aresquiers

Piste cyclable de Vic à Frontignan
Le Pont des Aresquiers est aujourd’hui un axe routier qui mène à la plage

 

 

 Nous voulons que pour nous et nos enfants
il y ait encore des spectacles de beauté, qu’il y ait des forêts,
des vallées, des montagnes gardant leur fraîcheur première
pour nous rafraîchir…

Jean Lahor, fondateur de la société
pour la protection des paysages de France , en 1901.
 
 

 

 

Communiquons…

Contact

Jennifer VIARD

Adjointe en charge de la communication

jviard@viclagardiole.net

L’accès aux informations municipales, est l’un des objectifs de l’équipe d’élus, pour cela plusieurs supports de communication sont à votre disposition :

Vic Infos

un livret permettant la diffusion rapide d’informations brèves mais importantes.

Vic Naturellement

le bulletin municipal regroupant le maximum d’informations détaillées.

Ce site internet
il rassemble tous les renseignements pratiques, associatifs, légaux…
Une page Facebook

Elle annonce les différents événements vicois.

Cliquer sur le lien https://www.facebook.com/pages/Mairie-de-Vic-la-Gardiole/1451934868378209

Cliquer sur : index puis « recevoir des notifications ».

Adresses e-mail des élus

Vous pouvez trouver les adresses mails sur ce site de la commune dans la rubrique « l’équipe municipale ».