Catégorie Archives: Ecole

Informations rentrée scolaire et permanence des écoles

Nous vous prions de bien vouloir noter les différentes informations suivantes.

L’école maternelle:

Le rentrée scolaire se déroulera le jeudi 1er septembre pour les élèves de Moyenne Section (MS) et Grande Section (GS). En ce qui concerne les élèves de Petite Section (PS), elle se déroulera en deux temps, soit le jeudi 1er soit le vendredi 2 septembre. La liste sera affichée le mercredi 31 août devant l’entrée de l’école.

La directrice, Mme Vaïsse, assurera une permanence les jeudi 25, vendredi 26 et lundi 29 août.

L’école élémentaire:

La rentrée scolaire se déroulera le jeudi 1er septembre à 8h30. Une réunion d’information parents / professeurs se tiendra le jeudi 8 septembre à 18h.

La directrice, Mme Le Gall, assurera une permanence du mercredi 24 au vendredi 26 août de 10h à 12h. Les parents qui ne peuvent pas se déplacer pourront contacter Mme la Directrice au 04.67.78.19.49 uniquement sur les heures de permanence indiquées ci-dessus.

Vous pouvez retrouver toutes les informations utiles aux écoles sur la page suivante.

rentréescolaire

Ouverture des inscriptions scolaire à l’école maternelle

Les inscriptions à l’école maternelle pour les enfants nés en 2013, ont débuté.

Dans un premier temps, les parents doivent se présenter au service enfance-jeunesse, à la mairie, afin d’obtenir un certificat d’inscription signé par Mme le Maire. Se munir d’un justificatif de domicile, du carnet de santé de l’enfant et du livret de famille.

Dans un deuxième temps, ils devront prendre rendez-vous avec la directrice  M-Françoise Vaïsse en téléphonant  au 04-67-78-10-33 .

Une réunion d’informations pour les parents des enfants de petite section aura lieu le mardi 21 juin, à 18h00 et la visite de l’école est programmée le jeudi 23 juin, à 17h30.

Vous trouverez sur le lien suivant les différents documents permettant d’effectuer cette inscription (ces documents peuvent être téléchargés au format PDF en bas de page).

ecole

Vous pouvez noter que cette inscription est obligatoire pour une première scolarisation, ou pour tout changement d’établissement scolaire.

Date de début des inscriptions aux écoles de Vic la Gardiole

Si vous inscrivez votre enfant pour la première fois dans l’une des écoles vicoises (école maternelle ou élémentaire), vous devez procéder dans un premier temps à l’inscription scolaire auprès du secrétariat du Service Sport Enfance Jeunesse. Le certificat d’autorisation peut-être imprimé sur cette page, c’est par le biais de ce document que Madame le Maire validera l’inscription scolaire. Pour vous aider, un document est mis à votre disposition, il détaille toute la procédure, ainsi que la liste des pièces à joindre obligatoirement au dossier (ces deux documents peuvent être téléchargés en fin d’article).

inscription-ecole

Une fois cette inscription effectuée, vous devez procéder à l’admission, en rencontrant les directrices d’écoles, le plus rapidement possible (si possible avant l’été, afin de pourvoir déterminer les effectifs) :

  • Pour l’école maternelle, Madame VAÏSSE au 04 67 78 10 33 pour la prise de rendez-vous (début des admissions le lundi 27 avril 2015)
  • Pour l’école élémentaire, Madame LE GALL au 04 67 78 19 49 pour la prise de rendez-vous (début des admissions le lundi 27 avril 2015)

Les documents à télécharger:

GOUTER CITOYEN…

Après avoir chanté notre Marseillaise lors de la célébration du 11 novembre 2014, les élèves de la classe de CM2 accompagné de leur institutrice Mme LOROT Corine, ont assisté à un goûter à la Mairie. Lors de cette rencontre citoyenne, les élèves vicois ont échangé avec plusieurs élus et agents municipaux dans la belle salle des mariages.

 

Novembre 2014 015 Cérémonie du 11 novembre 2014 - Vicla Gardiole 074

 

Novembre 2014 005 Novembre 2014 002

 

Un carnaval ensoleillé…

 

Le 23 avril 2014, l’école maternelle de Vic la Gardiole organisait son carnaval. Couleurs, sourires, rires, chants, musique… un moment inoubliable pour nos petits vicois.

IMG_5717 IMG_5733 IMG_5738 IMG_5779 IMG_5791

Rentrée 2014 pour les maternelles…

 

Les vacances sont bel et bien terminées et Septembre a sonné l’heure de retrouver pour certains, et de découvrir pour d’autres, les bancs de l’école.

Ce sont donc 105 enfants vicois qui ont intégré l’école maternelle, avec une rentrée échelonnée sur deux jours pour les plus petits.

Passé les quelques jours d’adaptation et des incontournables pleurs liés à la première séparation, la rentrée s’est très bien déroulée, sans grand changement dans l’école.

L’équipe enseignante reste stable. L’équipe des Atsem intègre Mme Sandrine Taillades, dans la classe des petits, en remplacement de Julie Rico-Couderioux (congé maternité).

La réforme des rythmes scolaires ayant été mise en place l’an dernier, les horaires restent inchangés.

Les projets de la chorale, des spectacles de la Scène Nationale, de la piscine pour les grands (uniquement), les fêtes de Noël, du carnaval et des écoles (commune avec l’école élémentaire) seront reconduits. La proximité de la crèche permettra certainement de repenser et d’enrichir la liaison école maternelle-crèche. Toutes les classes bénéficieront de sorties qui seront programmées par les enseignantes au cours de l’année et des divers projets mis en place.

 

                                                                                                                             La directrice

                                                                                                                             Marie-Françoise Vaïsse

 

Rentrtée des classes 5

 

Ecole

Lorsque nous avons décidé de créer cette page, qui vient en amont des deux onglets « Ecole maternelle » et « Ecole élémentaire », nous pensions qu’il serait facile de la renseigner de façon régulière et actualisée. L’idée était d’y écrire des généralités sur l’Ecole, pas seulement celle de Vic, ou sur l’Education Nationale. Nous avons tardé à le faire, par manque de temps parfois, c’est vrai, mais ne nous cherchons pas d’excuse, par manque d’imagination aussi.
Alors puisqu’il faut bien commencer, et même si elle concerne plutôt l’Ecole élémentaire, voici une belle histoire, belle comme beaucoup d’histoires d’enfants, mais riche aussi parce qu’elle pose la question de la diffusion de l’information, de la façon dont on la reçoit, selon la lecture qu’on en fait.
A l’issue de la lecture d’un livre, les jeunes élèves vicois se sont posé une question, ont voulu en savoir plus, peut-être pour finalement  » en avoir le coeur net », et, dans le doute, ils ont décidé décrire à l’auteur du livre … qui leur a répondu.
Les idées qui peuvent permettre de faire évoluer cette page, dans un souci de transmettre une information positive  sur l’Ecole laïque, que nous aimons et que nous défendons, sont les bienvenues.
Roger LABBE
Conseiller municipal, délégué à la Communication

S.O.S. POUR UN CHEVREUIL

En début d’année, les élèves de CE2-CM1 ont travaillé sur le roman « SOS pour un chevreuil » de Roger Judenne. Cet écrivain, ancien instituteur, a écrit de nombreux romans pour enfants et adolescents et a travaillé avec d’autres auteurs très connus dans le milieu de la littérature de jeunesse tels que Philippe Barbeau. « SOS pour un chevreuil » raconte l’histoire d’un jeune garçon, Julien, qui recueille un faon dont la mère a été tuée. Il se met en tête de l’adopter et de l’élever. Julien vit en cachette aux côtés de ce petit faon jusqu’à ce que son secret ne soit dévoilé et qu’une terrible partie de chasse ne soit organisée dans la forêt voisine… A la fin du livre, les jeunes lecteurs n’ont pas réellement su ce qui arrivait au faon et plusieurs interprétations se sont confrontées en classe lors d’un débat littéraire riche et très animé. Un élève a alors proposé d’écrire à l’auteur pour en savoir davantage sur ses intentions réelles. Les enfants ont rédigé leur lettre peu avant les vacances de Noël et c’est une belle surprise qui les attendait à la rentrée : Roger Judenne leur avait répondu ! Un colis contenant des livres et une lettre leur était adressé. Dans sa lettre l’écrivain a expliqué aux enfants le parallèle qu’il avait fait entre l’histoire de Julien et une anecdote de sa propre enfance. Il nous a également parlé de son métier d’écrivain et des différentes façons de finir une histoire, en laissant au lecteur la possibilité d’interpréter les dernières lignes, ou pas. Bref, pour chacun des élèves, la lecture de la réponse tant attendue fut un grand moment de joie !

Bonjour à vous tous, les CE2-CM1 de l’école Bernard Malgoire.

Je ne connais pas votre village, mais son nom est joli : Vic la Gardiole.  J’imagine que vous vivez dans une belle région, avec un climat très agréable, surtout en hiver. Moi, j’habite beaucoup plus au nord et, en ce moment, nous avons de la neige. Mais c’est bien aussi. En tout cas, c’est agréable d’écrire quand les flocons dansent devant la fenêtre.

Merci d’avoir lu « l’enfant-chevreuil » et de l’avoir aimé. Ecrire des  histoires, c’est un travail très solitaire et, une fois les livres publiés, on ne sait jamais qui les lit, ou très rarement. Alors, votre lettre m’a fait plaisir.

Quand j’avais votre âge, j’habitais à la campagne. Un jour, j’ai trouvé un tout petit renardeau orphelin. Sa mère avait été tuée par des chasseurs qui détruisaient les terriers de renards parce que, à l’époque, on craignait une épidémie de rage, une maladie terrible qui est transmise  par les renards. Bien sûr, je voulais l’élever et m’en faire un ami. Un renardeau peut s’apprivoiser comme un chien. Mais mes parents n’ont pas voulu parce que c’était très dangereux pour moi. Cet animal pouvait être porteur du virus. Alors, un matin, mon père m’a dit qu’il l’avait relâché dans les bois …

Vous voyez la ressemblance avec l’histoire du chevreuil ?  Un animal qu’il est impossible de posséder mais qu’un enfant se met en tête d’élever ?

Il y a deux façons de finir une histoire :

–        Une fin fermée. C’est quand il ne peut plus rien se passer et qu’on ne  se pose  aucune question quand le livre est refermé. Par exemple, dans Cendrillon. Elle se marie et tout finit bien. Et après ? Ben,  après rien … Elle est mariée, elle est heureuse, et puis c’est tout.

–        Une fin ouverte. C’est le contraire. On se pose des questions après que la dernière ligne ait été lue.

Dans l’Enfant-Chevreuil, la fin est ouverte. Le chevreuil est-il mort ? J’ai envie de vous dire : « A vous de le décider  ».

C’est quoi, être mort ? Est-ce quand le cœur de l’animal ne bat plus ou bien quand personne ne pense plus à lui ? Relisez les dernières lignes. Il y a un coup de fusil. Les choses ne sont que suggérées mais on devine que l’animal est touché. Il est donc mort. Mais Julien continue à penser à lui  et à l’aimer. Alors, il n’est pas mort puisqu’il vit toujours dans le cœur du garçon.

C’est un peu pareil dans nos familles. Les vieilles personnes meurent un jour. On n’y peut rien, c’est comme ça. Mais on se souvient longtemps après de son très, très, vieux Papy et on continue à penser à lui et à l’aimer. Alors, il n’est pas vraiment mort puisqu’il est toujours dans notre cœur.

J’ai écrit beaucoup de livres, pour enfants, pour adolescents, pour adultes.  Tapez mon nom sur interne, vous verrez. Je vous en envoie quelques uns.