COMMUNICATION DU MAIRE

COMMUNICATION DU MAIRE

RE-OUVERTURE DES ECOLES ET CRECHE LE 11 MAI

Petit rappel, depuis le 16 mars 11h30, fermeture de la mairie au public, uniquement accueil téléphonique. Le 16 mars à 18h00, tous les agents administratifs, d’entretien, ATSEM, et animateurs sont informés de rester chez eux dès le 17 mars au matin.

Seuls les agents administratifs qui en ont fait la demande, sont présents depuis le 29 mars le matin.

Suite au discours du Président de la République le 13 avril dernier :

14 avril

Echanges par téléphone avec Laetitia SAVEY dès 7h00. Nous sommes défavorables à l’ouverture des écoles et de la crèche.

Echanges avec la DGS et Mme AYACHI dans la matinée.

Echanges par téléphone avec la Présidente et la Directrice de la crèche.

Echanges par téléphone avec les deux directrices des écoles.

A partir de cette date, lecture de toutes les publications.

Echanges avec les parents qui me contactent.

 

Le 21 avril 

Réunion en visio avec les deux directrices des Ecoles – L’objectif étant de réfléchir à l’organisation qu’elles souhaitent mettre en place si ouverture le 11 mai. Sachant qu’elles n’avaient reçu aucune consigne.

Echange avec la Présidente des parents d’élèves. Elle propose de faire un questionnaire pour les parents, celui-ci a été adressé par mail via le service enfance jeunesse.

 

Le 23 avril

Demande au Président de SETE Agglopole de mettre le sujet à l’ordre du jour du bureau.

 

Le 24 avril

Réunion en visio avec la Présidente et la Directrice de la crèche. N’ont reçu aucune consigne de la PMI ni du collectif 34.

J’adresse un mail au député pour lui informer que je suis défavorable à cette ouverture.

 

Le 28 avril

A 11h30, échanges avec Monsieur le Député.

 

Le 29 avril

Programmation réunion en visio avec les Directrices des écoles, la Présidente des parents d’élèves, Laetitia SAVEY, Christophe BRUGUIER (Chef service enfance jeunesse).

 

POURQUOI SE PREPARER A LA RE-OUVERTURE MEME SI NOUS SOMMES DEFAVORABLES

  • Les directrices des écoles n’ont pas le choix que de faire une proposition.
  • Les parents n’auront peut-être plus droit au chômage partiel ou devront impérativement reprendre le travail. Nous avons le devoir de leur trouver une solution.

 

MAIS PAS A N’IMPORTE QUEL PRIX

  • Une formation de 3 agents de la Commune pour les bons gestes, la bonne communication (1 ATSEM, 1 agent animateur, l’agent préventif).
  • Un protocole de nettoyage avant la rentrée.
  • Une protection de nos agents.
  • Une protection des enfants, des professeurs d’école.
  • Une organisation pour l’entretien dans la journée.
  • Un repas tiré du sac.
  • En ce qui concerne l’école élémentaire : les parents devront laisser les enfants devant le PM sur le boulevard des Aresquiers, les enfants se rendront seuls à l’école avec une mise en place de personnels sur les 2 rues pour sécuriser le trajet.
  • Pour l’école maternelle, les parents devront laisser les enfants devant le portail tout en conservant les distances de 1 mètre.

 

Depuis le 14 avril, la DGS et l’ensemble des services travaillent quotidiennement sur une organisation sans faille.

 

NOUS NE PRENDRONS AUCUN RISQUE