La Route Courbet

Venez emprunter le parcours de l’artiste et découvrez les communes de Villetelle, Lunel-Viel, Montpellier, Villeneuve-lès-Maguelone, Mireval, Vic-la-Gardiole et Sète, les sites qui ont inspiré ses chefs-d’oeuvres.

Les paysages Languedociens ont été une source d’inspiration pour Gustave Courbet, lorsqu’il se rendit à Montpellier à l’invitation de son mécène, Alfred Bruyas.

Gustave Courbet a séjourné à deux reprises dans notre région, en 1854 et 1857. Séduit par la lumière méditerranéenne, il a arpenté le littoral et réalisé ici une série de chef d’oeuvre qui a fait entrer les paysages du Languedoc dans la grande histoire de l’art.

Cette route Courbet permet à chacun de découvrir les sites sources d’inspiration, grâce à l’implantation de sept stèles, qui mettent en perspective les paysages avec les toiles.

L’une de ces stèles est implantée au carrefour des « 4 chemins » dans note commune.

Courbet_Gustave_Bonjour_Monsieur_Courbet.jpg

  • Mireval et Vic la Gardiole « La Rencontre »  ou « Bonjour M.Courbet » (1854)

A la demande de son ami et collectionneur Bruyas, Courbet compose une oeuvre emblématique de leurs rapports. Selon Bazille, la scène se situerait à proximité du domaine d’Emile Mey entre Mireval et Vic-la-Gardiole. Bruyas, accompagné d’un serviteur, vient au devant du peintre représenté dans une figure de pèlerin imprégnée de l’imagerie populaire. Encore une fois le peintre situe ses personnages en pleine nature s’attachant à retracer l’atmosphère méridionale par sa palette de couleurs.

 

Sur le site du Musée Fabre : Plus d’informations